La serviette de plage Rhiischwümme

Le Rhin est l'une des voies navigables les plus fréquentées au monde et une importante zone de détente. Cela recèle un potentiel de conflit : dans les années 70 et au début des années 80, la natation dans le Rhin représentait encore un risque pour la santé. 

 En 1831, la première piscine fluviale – et la troisième piscine suisse en général – a été ouverte à Bâle.

Le « Pfalzbadhüsli » était réservé aux hommes. Ce n'est que 16 ans plus tard que les femmes ont également obtenu leur propre bain, juste à côté. 

Après 1945, les Bâlois et Bâloises se baignaient déjà dans la rivière ouverte. Malgré la forte pollution, la "nage dans le courant" a eu lieu jusqu'en 1970. Depuis 1980, la « Rhiischwümme » bâloise est organisée officiellement.

La catastrophe écologique de Schweizerhalle a été un tournant majeur. Mais elle a également entraîné un changement de mentalité en matière de protection des eaux. 

Aujourd'hui, la natation sur le Rhin fait partie de la liste des traditions vivantes de l'Unesco et il est impossible de s'en passer à Bâle, Rheinfelden, Eglisau et dans de autres localités situées sur le Rhin suisse. 

Les avantages suivants parlent en faveur du serviette de plage Rhiischwümme :

– un design saisissant inspiré des années 80 et de la ville multiculturelle de Bâle

– dimensions pratiques (80 cm x 160 cm) qui s'adapte également à Wickelfisch

– lavable à 60° sans déteindre

– 100% coton certifié Öko-Tex® Standard 100

– 550 g/m2

– teint et tissé en Autriche

– « tissage lent » ménageant le fil, qui reste très absorbant et indéformable 


Disponibles à la boutique en ligne ainsi qu’aux magasins suivants

Musée Tinguely, Paul Sacher-Anlage 2, 4002 Bâle
Francolina, Kasernenstrasse 7, 8180 Bülach


Des couleurs vives comme la natation dans le Rhin



Bains fluviaux historiques sur le Rhin


Travail manuel du professionnel

Photos : Yves Roth; Marco Kokol; Photos historiques : Bibliothèque de l'EPFZ, archives photographiques / PK_011837 / Ans_14720-030-AL-FL / PK_019017 / Giorgio Sommer / Ans_09395 / Public Domain Mark; Sources : Dictionnaire historique de la Suisse, Wikipedia, WWF